Partager sur
FR-Evangile-Illustre-2015-03-12-2019-10-11.jpg
7 octobre 2022 - Notre-Dame du Rosaire
Logo Évangile
L'évangile du jour
« Le règne de Dieu est venu jusqu’à vous » (Lc 11, 15-26)

En ce temps-là, comme Jésus avait expulsé un démon, certains dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. » D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel. Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons. Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges. En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous. Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé. Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer. Et il ne trouve pas. Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.” En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors il s’en va, et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui, au nombre de sept ; ils entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début. » 


Logo Maria Valtorta
Dans les visions de Maria Valtorta
discussions-avec-les-pharisiens.jpg
Date
18 août 28
Lieu
Chorazeïn
Livre
Tome 4 - ch 269.7
2ème année vie publique

       (…) Mais répondez à cette question : si, moi, je chasse les démons au nom de Belzébuth, au nom de qui vos fils les chassent-ils ? Vous voudrez reconnaître alors qu’eux aussi sont des Belzébuth ? Si vous dites cela, ils verront en vous des calomniateurs. Et si leur sainteté est telle qu’ils ne réagissent pas à l’accusation, vous vous jugerez vous-mêmes en avouant qu’il y a beaucoup de démons en Israël, et Dieu vous jugera au nom des fils d’Israël accusés d’être des démons. Car, d’où que vienne le jugement, eux, au fond, seront vos juges, là où le jugement n’est pas dévoyé par des pressions humaines.

       Ensuite si, comme c’est le cas, je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, c’est donc la preuve que le Royaume de Dieu est arrivé à vous, ainsi que le Roi de ce Royaume. Ce Roi a une puissance telle qu’aucune force opposée à son Royaume ne saurait lui résister. C’est pour cela que je lie les usurpateurs des fils de mon Royaume et que je les contrains à sortir des endroits qu’ils occupent et à me rendre leur proie pour que j’en prenne possession. N’est-ce pas ce que fait celui qui veut entrer dans une maison habitée par un homme fort pour lui enlever ses biens, honnêtement ou mal acquis ? C’est ce qu’il fait : il entre et le ligote, après quoi il peut piller la maison. Moi, je ligote l’ange des ténèbres qui a pris ce qui m’appartient et je lui enlève ce qu’il m’a dérobé. Et moi seul je peux le faire, parce que je suis le seul Fort, le Père du siècle à venir, le Prince de la Paix. (…)


Logo approfondir
Approfondir
RosaireUSM
Fête de Notre Dame du Rosaire

Cette fête fut instituée en souvenir de la bataille de Lépante (7 octobre 1571), qui interrompit l’expansion de l’empire ottoman. Les chrétiens attribuent le mérite de cette victoire à la protection de la bienheureuse Vierge Marie, invoquée durant la prière du Rosaire avant la bataille.

– – – – – – – – – – – – – – –

[Maria Valtorta écrit : ]

  Nuit du 7 au 8 mai, c’est-à-dire quelques heures avant la réunion des associés de la C.E.P.V. [il s’agit de la Maison d'édition “Paroles de Vie”, créée dans le but de publier l’Œuvre, mais dissoute par la suite] chez moi pour tout préciser et établir “que je veux obéir” à l’Eglise “et qu’on lui obéisse”.

  Jésus avait dit : « Réunissez-vous le 3 (découverte de la sainte croix), ou le 5 (victoire de Lépante grâce à l’intercession de Notre-Dame du Rosaire), ou encore le 8. Mais je préfèrerais le 8 pour que, ce jour-là, moi qui suis le bon Pasteur, je réussisse avec l’aide de Marie Reine du Rosaire et de l’archange saint Michel à faire revenir sur mes sentiers les brebis égarées. La prière en commun à Marie, et la tienne en particulier à saint Michel pour qu’il chasse le Perturbateur si actif chez certains, “obtiendra au moins” que la mauvaise volonté soit enchaînée et que ta volonté soit connue, sans nul doute. »

  Jésus s’en va à minuit et Notre-Dame de Fatima lui succède, tournée vers l’orient et en prière intense.

  Le 8 mai 1949 à midi, pendant que nous faisons la prière, la Vierge se tourne de l’orient vers l’occident, et elle baisse les yeux sur le Père B… Un regard maternellement affligé. Puis elle écarte les mains, ouvre les bras, les abaisse en direction de la terre, pour les lever ensuite en un acte de supplication au ciel ; de nouveau, elle joint les mains en attitude de prière, et deux larmes coulent sur ses joues puis tombent à terre.

  Je me sens pâlir, de ma pâleur contemplative que je voudrais dissimuler aux huit personnes présentes ; elles s’en aperçoivent pourtant, sauf deux… Je comprends que Marie pleure pour le clergé pécheur dont l’un est présent.

Les Cahiers de 1945-1950, 7 et 8 mai 1949